Faites la découverte du village

Couturière


La couturière du Village occupe une petite maison en pierre à l'intersection de la rue Queen et du chemin Maple. La maison est un excellent exemple des techniques de maçonnerie utilisées par les vétérans de l'armée britannique lorsqu'ils travaillaient à la construction de ponts et de canaux dans les années 1820. Cette maison en pierre, originellement, était un rajout à la grosse maison en brique que l'on nomme demeure Crysler, à Upper Canada Village.

Entrez dans la maison de la couturière et admirez le vidoir en pierre à la fenêtre de la cuisine, du côté est, mais prenez garde de vous frapper la tête sur le plafond en pente lorsque vous montez vers les chambres à coucher. Les plafonds bas étaient pratiques, mais une solution parfois peu commode aux considérations d'espace et de chauffage.

Dans les années 1860, les communautés étaient bien établies le long du « front » - les premières régions colonisées sur la rive nord du Saint-Laurent. Même si la plupart des femmes continuaient de fabriquer les vêtements de tous les jours pour elles-mêmes et pour leurs familles, il y avait des événements mondains où les femmes voulaient être au mieux ; il y avait des couturières locales pour les aider. En 1871, il y avait une couturière pour chaque 200 femmes dans la région.

Les femmes d'Amérique du Nord et d'Angleterre se tournaient vers la France pour les styles les plus récents. L'impératrice Eugénie de France déterminait la mode et le couturier Charles Worth fournissait les dernières créations. Les années 1860 ont amené un changement spectaculaire de la silhouette à la mode. Au début de la décennie, une forme corporelle triangulaire avec des robes à crinoline de grandes dimensions et des manches pagode était à la mode. Vers la fin de la décennie, la mode était rectangulaire, avec des jupes plus étroites, à tournures, et des manches bien ajustées.

Une visite à la couturière du Village donne aux visiteurs l'occasion de comprendre le rôle des femmes qui, en exerçant leur métier à domicile, contribuent aux fortunes économiques de la famille. Contrairement à la femme d'affaires qui, peut-être, gérait un magasin local, ou une employée qui travaillait dans un commerce ou une usine, ou même une femme de fermier dont la contribution économique était dissimulée au sein du succès financier de la ferme, la couturière locale était, en fait, payée comptant pour le travail qu'elle faisait à domicile.

Les visiteurs chez la couturière pourront demander conseil au sujet de la mode, regarder des illustrations de mode dans le magazine Godey's, et toucher à des reproductions de vêtements faits avec différentes sortes de tissus. On mettra les adultes, de même que les enfants, au défi d'identifier l'utilité de certains outils utilisés dans le métier, de comprendre la différence entre les métiers de tailleur et de couturière, et d'apprendre les techniques de la couture à la main utilisées dans la confection de vêtements dans les années 1860.

Upper Canada Village

13740 County Road 2
Morrisburg, ON, K0C 1X0
Tel: 1-800-437-2233 or 613-543-4328
getaway@parks.on.ca

Réseaux sociaux